DOJO BRESTOIS - JUDO à BREST

Notre histoire

Créé en 1958, le Dojo Brestois a vu le jour au 29 rue Voltaire à Brest, où il resté jusqu'en 1969.
Le Dojo de la rue du Château propose à tous la pratique des arts martiaux, plus particulièrement celle du judo, pour les petits et les grands, et en plus de la self-défense pour les adultes.


Un peu d'histoire

C'est fin 1957 que, rentrant d'un séjour de six ans en Extrême-Orient, Claude Urvoy est arrivé à Brest, avec de vagues projets d'installation comme professeur de Judo... à Paris ou à Mexico ...

Le temps de liquider ses problèmes personnels et professionnels de fin de campagne, de prendre des contacts avec le judo Brestois et Breton, des propositions lui sont faîtes l'amenant à modifier son parcours pour débuter dans cette nouvelle vie d'enseignant de Judo à Brest.

Pratiquant un judo très différent, Claude Urvoy a rapidement établi des contacts sur les tatami avec des gens impressionnés par les différences de la pratique qu'il proposait. Il a été vite invité par certains d'entre eux pour prendre la tête d'un mouvement qui les a mis sur le chemin de la création d'un Dojo, tel que ceux qu'il avait connu à Saigon ou au Japon. Et qui ressemblait très peu à la pratique rencontrée dans les clubs de judo de cette époque.

Marcel Maumusson, qui a effectué de longs séjours au Japon, a été très longtemps un professeur écouté au Dojo Brestois, où il a apporté son savoir concernant le Judo des débutants, enfants et surtout adultes. Aujourd'hui encore, tout le monde profite largement de ce qu'il a ramené du Japon comme enseignement appris essentiellement à l'Université de Waseda, où il s'était placé sous la coupe du grand Maître Osawa Yoshimi, 10ème dan.

Professeur de Judo à temps plein depuis 1994, Philippe Urvoy, enseignant dans tous les différents cours, est le responsable de l'entraînement et de l'encadrement des championnats, tout en assurant l'administration du Dojo de la rue du Château.

Depuis sa création, six présidents se sont succédés à la tête du club sur le plan administratif : MM. Laot, Emile Kersenty, Louis Keryel, Gérard Ollivier, Jean Salaün et, depuis décembre 2001 René Guéguen, qui préparant le sixième dan, est en même temps, fils et père de judoka ceinture noire.

Le Dojo Brestois

Déclaré officiellement en sous-préfecture de Brest en mars 1958, le Dojo Brestois, avec une installation modeste et un premier tatami de 87 m², est donc né au 29 rue Voltaire à Brest. En faisant des modifications on a réussi à agrandir les tatami allant jusqu'à 120 M², avec une partie au plafond trop bas pour pratiquer le judo debout en randori.

Rue Levot, où le Dojo est resté quatre années, dans une belle installation on a augmenté la surface de travail pour aller jusqu'à un peu plus de 200 M².

Aujourd'hui, au 51 de la rue du Château, on compte 335 m² de tatami, une petite salle de musculation pour les compétiteurs, un sauna pour ceux qui ont du poids à perdre pour les compétitions, des sanitaires et des vestiaires présentant une utilisation rationnelle, même quand il y a beaucoup de monde.

Des stages traditionnels y sont régulièrement organisés, de même que les visites d'experts se renouvellent assez fréquemment. Les élèves du Dojo Brestois participent à tous les championnats, de benjamins à seniors, tant en individuels qu'en équipes de clubs.
Il est affilié à la Fédération Française de Judo et Disciplines Associées.

Le Watanabe Dojo

Pour des raisons administratives et de fonctionnement, le Watanabe Dojo verra le jour en 1986. Créé à la suite d'un conflit important avec la Fédération Française de Judo, il partagera et complètera les activités existantes, en dehors du circuit officiel des championnats.

Ce nom a été choisi également pour honorer la mémoire du premier professeur de judo au Japon, à Yokosuka, de Claude Urvoy.

Bénéficiant de nombreux créneaux horaires, le Watanabe Dojo poursuit une mission technique avec un enseignement de qualité où sont notamment inclus tous les kata du Judo, que les adeptes peuvent travailler dans les cours organisés, mais aussi dans des séances non programmés où ils viennent en petits groupes. Il est à noter que des pratiquants d'autres Dojo se joignent assez régulièrement à eux en venant parfois de fort loin et tout en restant dans leur club d'origine.

Il est affilié aux Dojo de France - Judo des Académies, organisme national de professeurs de Judo .

Un dojo à nul autre pareil !

Au Dojo de la rue du Château, on propose à tous la pratique des arts martiaux et plus particulièrement celle du Judo et de la self-défense pour les adultes.

Le Dojo a cette particularité d'être toujours ouvert, pour tous, tous les jours.
L'enseignement y est assuré par des enseignants professionnels toujours présents à toutes les séances, des enfants les plus jeunes, jusqu'aux adultes les plus gradés, en passant par les débutants de tous niveaux d'âges.

Les cours et entraînements, dans des horaires différents, sont adaptés à la pratique de chacun suivant son âge, son grade, son désir de pratiquer ou non la compétition, la self-défense, avec une activité physique à la portée de tous et de toutes.. Depuis 1958, ils sont organisés par groupes d'âges d'abord, et de valeur représentée dans cette discipline par les ceintures.

Le Dojo est ouvert pendant toutes les vacances, ainsi que sur rendez-vous pour des individuels ou des petits groupes.

L'encadrement

L'encadrement est aujourd'hui assuré essentiellement par Philippe Urvoy qui a l'entière responsabilité du Dojo Brestois pour les jeunes et les adultes pratiquant ou non la compétition.

Claude Urvoy, avec le temps qui passe, est devenu assistant en gérant le Watanabe Dojo qui a aussi une belle mission d'enseignement et de perfectionnement du judo, ainsi que des passages de grades de ceintures noires aux DOJO DE FRANCE.

Tous deux assurent tous les cours et tous les entraînements.

Ils sont entourés et aidés par de nombreuses ceintures qui n'hésitent pas à payer de leur personne en redonnant en partie ce qu'ils ont eu la chance d'apprendre au fil des années d'une longue pratique d'une qualité qui reste le souci majeur des responsables techniques du Dojo de la rue du Château.